Ikas bi, première association de parents d’élèves bilingues de l’enseignement public

Créée en 1986 par des parents d’élèves et des professeurs, Ikas-bi (qui signifie littéralement « apprendre deux ») a pour objectif de promouvoir et défendre le bilinguisme français-basque dans l’enseignement public et de contribuer à la pratique et au développement de l’euskara au Pays basque.

Un modèle d’enseignement reconnu comme un véritable atout pour la scolarité des enfants qui le suivent, tout comme pour la sauvegarde de l’euskara, puisque que 7 enfants sur 10 sont actuellement scolarisés dans l’enseignement public au Pays Basque.

Ikas bi - fête

La moitié des écoles publiques au Pays Basque sont bilingues

La première section bilingue français-basque a ouvert en 1983 à Sare. Aujourd’hui, grâce à l’action et l’investissement de plusieurs générations de parents, enseignants et militants de tous bords, cet enseignement connait un engouement constant : la moitié des établissements scolaires publics du Pays basque proposent un enseignement bilingue. A la rentrée 2015, plus de 5200 élèves suivront cet enseignement, dans 102 écoles soit un tiers des effectifs scolarisés au Pays basque. Dans le secondaire, plus de 1000 élèves suivront la filière bilingue. (Voir la liste des établissements bilingues)

Les parents d’élèves Ikas-bi sont actuellement présents dans plus de 60 établissements scolaires bilingues au sein des conseils d’école ou conseils d’administration afin de :

  • Représenter les parents
  • Renforcer le lien avec les enseignants
  • Veiller à la qualité constante de cet enseignement (ouvertures de classes, effectifs, créations de sections, défense de postes d’enseignant…)
  • Participer à la vie de l’école

 Alors que l’Éducation Nationale réduit ses moyens, l’enseignement bilingue français-basque attire toujours plus d’élèves. Pour le défendre, mobilisons-nous !