Réforme des collèges : le Ministère donne des assurances à la FLAREP

4f7474ef6852ameltingpotmeltingpot

Face aux inquiétudes manifestées par l’ensemble des fédérations de soutien aux langues régionales, le Ministère donne des assurances sur les langues régionales à la FLAREP et annonce une circulaire qui explicitera horaires et moyens !

Reçue le 27 mai par le Ministère de l’Éducation Nationale dans le cadre de la concertation sur la réforme du collège, la FLAREP a reçu l’assurance que les enseignements bilingues en langue régionale et les enseignements optionnels de langue régionale n’auraient pas à souffrir de la réforme. Le conseiller de la Ministre, Olivier Noblecourt, et le directeur adjoint du cabinet, M. Lejeune, ont même indiqué devant une représentation de parlementaires que la réforme aurait pour effet de conforter l’existant en la matière et de consolider les moyens dédiés aux langues régionales. Les enseignements pratiques interdisciplinaires doivent même permettre d’élargir à tous les élèves la sensibilisation aux cultures régionales dans les académies concernées.

Les représentants du Ministère ont annoncé lors de cette audience qu’une circulaire sera publiée prochainement qui précisera les termes dans lesquels les langues régionales prendront toute leur place dans la réforme. Il a été indiqué que les dispositifs concernant le bilinguisme seront reconduits et les textes règlementaires confirmés. Quant aux moyens nécessaires, M. Lejeune a assuré que les dotations dédiées aux langues régionales seront affectées aux académies concernées en sus des financements ordinaires et interdisciplinaires.

Un correctif sera apporté

De même un correctif sera apporté pour qu’il n’y ait pas d’équivoque : quand il est question de langues vivantes, la rédaction indiquera qu’elles peuvent être « étrangères ou régionales ». Ainsi les élèves bilingues ou initiés aux langues régionales du primaire pourront-ils poursuivre leurs enseignements dès la 6ème et jusqu’à la 3ème.

Une pétition mise en ligne il y  a quelques jours a recueilli plus de 6 000 signatures  : Voir la pétition

La FLAREP, dans les semaines à venir, sera attentive aux précisions apportées et ne manquera pas de relayer auprès des enseignants et des familles inquiets les conséquences réelles de la réforme du collège. Informations, précisions et contacts avec les représentants de toutes langues régionales sur le site www.flarep.com

Publié dans Non classé